Chat sauvage

Chat sauvage

On vous en parlait il y a quelques temps, la ville de Zurich, en Suisse, souhaite limiter le nombre de chats par foyer. C’est maintenant au tour de l’Australie de s’y mettre. En effet, décimant près de 75 millions d’animaux chaque nuit, les félins sauvages seraient responsable de la disparition de certaines espèces. Mais les chats ne sont pas les seuls à perpétrer ce massacre, les renards aussi sont sur le banc des accusés ainsi que le réchauffement climatique et les feux de forêt.

Greg Hunt, le ministre de l’Environnement australien, déclare que le gouvernement travaille sur une solution consistant en l’introduction d’un agent pathogène mortel pour les félins ainsi qu’en dressant des chiens spécialisés pour attraper les chats. Ceci afin de limiter la population et ainsi sauvegarder les autres espèces vivant dans le pays. L’Australie compterait aujourd’hui plus de 10 millions de chats sauvages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *